Joh Keito

Artiste, graveur japonais.

D’origine coréenne, Joh Keito (Seo Kyong-do) est né le 13 décembre 1948 dans la préfecture d’Aichi au Japon.
Durant ses études, il rencontre Met Masaharu Kondo, qui sera son mentor tout au long de sa carrière artistique.
En1964, il découvre la musique rock comme moyen d’expression personnelle. Il forme un groupe de musique avec des amis qui durera une dizaine d’années.
Il commence à ce moment là à dessiner dans un carnet de croquis. En1966, il devient hippie et sera profondément influencé par l’art psychédélique.

En1969, il réalise son premier dessin montrant son style distinctif, utilisant des interpénétrations ressemblant à des fissures – semblables à celles qui apparaissent à la surface de la poterie
Il remporte l’année suivante un prix d’honneur à la Shell Art Prize Exhibition. En1971, il est exposé à la galerie Sakura de la ville de Nagoya. Par la suite son travail est exposé dans de nombreux endroits
Il est lauréat du grand prix de l’exposition d’artistes à Gênes, en Italie en 1972.
En1978, il est invité à participer à l’exposition Yasui Award. Il collabore avec le poète Hisashi Shingoh pour Veronica no Gosui (La Sieste de Veronica), en réalisant un recueil de poèmes et d’illustrations publié par la galerie Shibafune et Aoki Gallery
Il publie sa collection de gravures à l’eau-forte en couleur, Tsuioku no Onna en1979. Il publie également une collection de poésie et d’illustrations en collaboration avec le poète Takashi Suzuki: Taiyo wa Yoru ou Harami, Umi wa Toki ou Migomorau (Le soleil conçoit la nuit, la mer, l’heure) et Kuno no Chibusa tachi-yo (seins d’agonie), Fubaisha.
En1980 il réalise une exposition Onna no Hengen (Les transformations de la femme) à la Galerie Shibafune. Pour cette exposition, il reçoit le prix d’art franco-japonais.
Il publie ensuite Métaphysique de la Fleur / The Metaphisics.

Joh Keito, eau-forte sur papier